All Posts By

Régis Vignon

Porte cochère 86 Boulevard Malesherbes

Cette porte monumentale avec baie d’entresol était peinte en décors faux bois, la menuiserie était par ailleurs assez dégradée en partie basse. L’objectif était de restaurer cet ensemble magnifique de façon à ce que l’on puisse revenir à une lasure laissant apparaître le bois “naturel”. Un gros travail de menuiserie a été nécessaire pour remettre cette porte en état “lasurable”. Nous avons aussi motorisé les grands vantaux pour le passage des véhicules avec un opérateur enterré afin de ne pas dénaturer le magnifique porche. Le portillon a lui aussi été motorisé pour le passage piéton.  

Porte 86 Boulevard Malesherbe

Porte 11 rue Viollet Le Duc

Porte Rue du 79 rue de Nazareth

Cette porte étroite à deux vantaux posait un problème d’accessibilité pour les résidents, en effet le passage des poussettes et des vélos par le vantail de service étroit (60cm de largeur de passage), était peu pratique. Nous avons donc façonné une porte à un seul vantail pour rendre l’accès plus facile, les deux grilles de l’ancienne porte ont été réemployée sur la nouvelle porte et les panneaux moulurés ont été façonnés avec les mêmes moulurations afin de se rapprocher de l’esthétique de la porte ancienne avec ses deux grilles. 

Autre exemple : porte 11 rue Viollet Le Duc

Porte 79 rue de Nazareth

Quelques photos de belles portes…

Portes vues sur Paris et ailleurs

Porte cochère 111 rue de Longchamp

Porte cochère assez haute (4m50), à restaurer et décaper pour passer de ce gris délavé à une lasure teintée gris accordée aux éléments peints de la façade. Le choix de la mise en lasure a été validé après le décapage, il fallait en effet vérifier que le chêne n’avait pas trop été endommagé. De nombreuses entures en chêne ont été faites pour traiter les défauts d’aspect de la porte. Le vantail portant le portillon a été modifié :  la traverse basse en bois a été remplacée par une traverse en acier plat pour permettre l’accès aux PMR. Sur cette porte cochère nous avons automatisé les grands vantaux avec des moteurs enterrés et nous avons aussi motorisé le portillon avec un mécanisme Geze protégé par un senseur laser. Sur la dernière photo la porte n’est pas encore dans son état final, nous attendons que les autres corps de métier aient quitté le chantier pour finir la lasure.

Porte cochère 111 rue de Longchamp – Paris 16

Porte cochère rue des Feuillantines